COMMUNAUTÉ

INFORMATIQUE | 26/03/11 04:59

0 réactions

trait

Une interface cérébrale pour les personnes handicapées

Sommes-nous proches du rêve de la machine obéissant à la pensée ?

Sommes-nous proches du rêve de la machine obéissant à la pensée ?



L’Ecole d’informatique Epitech, en partenariat avec l’Inria, a développé une interface qui permet de commander un ordinateur par la simple pensée.

Le développement des interfaces homme-machine est bouillonnant de créativité. Partout, le même objectif : se passer du clavier, de la souris, des boutons et autres commandes à contact au profit d’un mode d’interaction naturel.

A côté des interfaces gestuelles, qui utilisent les gestes du corps humain pour piloter le téléviseur, l’ordinateur ou les jeux vidéo, des chercheurs planchent sur une interface cérébrale qui permet de commander une machine juste par la pensée.

L’interface IOT, développée par l’école d’informatique Epitech en partenariat avec l’Inria, en est un bel exemple. Elle est le résultat d’un projet d’études dénommé " I Only Think " (IOT , je ne fais que penser).

Destiné principalement aux personnes à mobilité réduite, elle permet de transformer à l’aide d’un casque spécial les impulsions électriques du cerveau en instructions compréhensibles par un logiciel. Il suffit de regarder un menu pour le voir s’ouvrir ou de se concentrer sur une application pour la lancer.

Pas besoin d’une méthode intrusive pour fonctionner : le casque OpenEEG se pose et s’adapte sur la tête à la tête de la personne pour recueillir à l’aide d’électrodes les impulsions électriques créés par la pensée. Le logiciel traite ensuite les signaux et les traduit en commandes.

Basée sur la technologie OpenViBE, cette interface s’inscrit dans le cadre des logiciels libres. Elle est compatible avec les multiplateformes Windows, Linux et Mac OS.

La vidéo de présentation du projet IOT





© Handicap Infos - source : Epitech

Haut de page
handi-hotel