` Jelly, une jeune chienne-guide entre officiellement dans la vie de Flore | Handicap Infos

COMMUNAUTÉ

ÉVÉNEMENT | 26/01/17 15:15

0 réaction

trait

Jelly, une jeune chienne-guide entre officiellement dans la vie de Flore

La demande de chien guide... Un cheminement vers plus d’autonomie

La demande de chien guide... Un cheminement vers plus d’autonomie



Le 7 février prochain à 14h30, la chienne guide Jelly sera remise officiellement à Flore par la Fondation Martine Brouder sous égide de la Fondation Valentin Haüy, représentée par Nicole Cadet pour la Fondation Martine Brouder et Philippe PAUGAM vice-président de la Fondation.

La cérémonie se tiendra à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, en présence de Carle Bonafous-Murat, président de l’Université. Elle sera l’occasion de manifester combien la Sorbonne Nouvelle est soucieuse de l’inclusion des personnes handicapées visuelles. L’éducatrice du chien et les représentants de l’école de chiens guides seront également présents.

Jelly est une petite chienne labrador noire de 19 mois, élevée par le centre d’élevage CESECAH et éduquée par les Chiens Guides d’Aveugles d’Ile-de- France, membre de la Fédération Française des Associations de Chiens guides, FFAC.

Flore est étudiante en lettres modernes à la Sorbonne nouvelle « Depuis que j’ai Jelly, je me sens plus en sécurité, plus adulte, plus responsable, d’elle comme de moi, moins seule dans le handicap ou dans mes trajets. Je lui donne mon amour et je crois qu’elle me donne le sien. » Avec elle, les regards posés sur moi ont changé : ils ne se tournent plus sur « une extra- terrestre handicapée avec une canne blanche » mais sur « quelqu’un qui a la chance de bénéficier d’une merveilleuse chienne et qui, contrairement à eux, peut l’emmener à l’université ! ».

Un beau témoignage démontrant le gain d’autonomie, de sécurité et de confiance qu’offre un chien guide à une jeune personne déficiente visuelle.

La demande de chien guide... un cheminement vers plus d’autonomie

Etape 1 : la demande. Après une première prise de contact avec l’Association, un dossier de candidature est déposé par la personne. Ce dossier comprend un questionnaire de renseignements familiaux et administratifs, un dossier médical, ophtalmologique et ORL à faire remplir par les médecins traitants et spécialisés. Il permet de mieux comprendre les besoins de la personne.

Etape 2 : la rencontre. Un membre de l’équipe technique rend visite à la personne déficiente visuelle pour compléter son dossier si nécessaire, répondre à ses questions et mieux connaître son environnement.

Etape 3 : le stage. C’est le moment pour la personne déficiente visuelle de découvrir le chien guide et le précieux soutien qu’il représente. Lors de ce stage, la personne déficiente visuelle rencontre l’équipe technique ainsi qu’une psychologue.
Ce stage permet :
D’évaluer le degré d’autonomie de la personne,
De définir le profil de son futur chien guide.
A l’issue du stage, la demande est acceptée, ajournée ou refusée. Une formation en locomotion peut être proposée.

Etape 4 : la formation d’une équipe. Un membre de l’équipe technique reprend contact avec la personne déficiente visuelle. Si la demande est acceptée, un chien correspondant à ses attentes et à ses habitudes de vie lui sera proposé puis remis.

Etape 5 : la remise. Elle dure deux semaines en moyenne. La première semaine se déroule à l’Association. La personne déficiente visuelle découvre son nouveau compagnon.
La deuxième semaine a lieu au domicile de la personne, dans son quartier et sa ville. Il s’agit là de familiariser le chien à son futur environnement, de le présenter à l’entourage de la personne déficiente visuelle, de trouver un vétérinaire...

La formation et la mise en place des automatismes entre le maître et son chien se font dans les mois suivants. Des visites sont effectuées régulièrement après la remise par l’éducateur. Un contrat de mise à disposition du chien est signé entre la personne déficiente visuelle et l’Association. La personne déficiente visuelle est responsable du chien, de son bien-être et de sa santé. Une visite annuelle est réalisée et l’équipe technique reste disponible à la demande de la personne déficiente visuelle.

Itinéraire d’un chien guide... de la pré-éducation à la remise

Naissance au CESECAH, centre d’élevage affilié à la FFAC Sevré à 2 mois, le chiot est placé, dès son arrivée à l’Association dans une famille d’accueil.
De 2 à 14 mois. Le chiot acquiert, au sein de cette famille d’accueil, toutes les habitudes d’obéissance et de “savoir vivre” d’un bon chien de compagnie. Il est suivi par les éducateurs sur cette première phase de pré-éducation, afin d’installer un programme de travail simple avec la famille d’accueil. À partir de 6 mois, il passe quelques jours au centre d’éducation de l’Association, chaque mois, pour s’habituer à un autre style de vie.

De 14 à 20 mois. Le chien passe la semaine au centre d’éducation de l’Association, où il est pris en charge par un éducateur et le week-end dans sa famille d’accueil. C’est la phase d’éducation qui commence. Elle porte sur l’obéissance, l’évitement des obstacles (y compris ceux en hauteur), les traversées de rues, les trottoirs et les routes de campagne, les passages protégés, les ronds-points, les portes, les escaliers, l’usage des transports en commun... Le chien devra être « certifié » et ainsi valider l’ensemble des acquisitions indispensables à sa future mission de chien guide.

Entre 20 et 24 mois, le chien guide est remis à son nouveau maître. Un stage de deux semaines appelé « remise » est consacré à l’apprentissage commun, sous l’égide de l’éducateur : la première semaine à l’Association, en terrain connu par le chien, et la deuxième semaine au domicile de la personne déficiente visuelle où le chien s’adapte à son nouvel environnement. L’équipe apprend à se déplacer, le chien assimile les trajets qu’il réalisera au quotidien avec son maître. L’équipe se soude progressivement au cours des mois suivants et bénéficie du suivi régulier de l’éducateur.

Une retraite bien méritée... En moyenne, la vie “active” d’un chien guide dure entre 8 et 10 ans. Le chien est ensuite officiellement mis en retraite. Il est adopté soit par son maître si celui-ci peut le garder comme chien de compagnie soit par son entourage. Sinon, il est accueilli par une famille d’adoption volontaire ou par la famille d’accueil d’origine.

EN SAVOIR + :
www.chiens-guides-idf.fr


© Handicap Infos - source : communiqué de presse

SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel