COMMUNAUTÉ

  • Accueil >
  • Evénements >
  • 19e pyramide de chaussures pour que cesse le scandale des mines ...

SOLIDARITÉ | article publié le, 17/09/13

0 réaction

trait

19e pyramide de chaussures pour que cesse le scandale des mines et des bombes à sous-munitions

Près de 30 villes mobilisées ! Le 28 septembre 2013, Handicap International invite les citoyens à se mobiliser...

Près de 30 villes mobilisées ! Le 28 septembre 2013, Handicap International invite les citoyens à se mobiliser...



Le 28 septembre 2013, Handicap International invite les citoyens à se mobiliser pour les 19es Pyramides de chaussures contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions (BASM). Aujourd’hui, le combat continue pour que ces armes cessent de détruire des vies pendant et après la guerre.

Toutes les deux heures, les mines, les BASM et les restes explosifs de guerre font une victime dans le monde. 72% d’entre elles sont des civils, dont 42% d’enfants . Dans près de 80 pays et territoires, les populations civiles continuent de vivre sous leur menace après la fin des conflits armés, comme en Irak où, dix ans après la guerre, les mines et les BASM sont une réalité quotidienne. Malgré deux traités d’interdiction, celui d’Ottawa, signé en 1997, qui interdit les mines antipersonnel et celui d’Oslo, signé en 2008, qui interdit les BASM, des belligérants ont eu recours à ces armes lors des conflits récents et en cours, comme aujourd’hui en Syrie. Le combat contre les armes des lâches n’est donc pas encore gagné.

Les populations civiles en première ligne

L’Irak demeure l’un des pays au monde les plus touchés par les mines et les bombes à sous-munitions. Au cours des conflits qui se sont succédés, 50 millions de mines antipersonnel et antitanks ont été utilisées. Aujourd’hui, des milliers d’entres elles contaminent encore les terres irakiennes3 et font peser une menace permanente sur les civils privés de leurs terres et contraints de survivre parmi ces bombes à retardement. 20 000 victimes de mines et restes explosifs de guerre ont ainsi été recensées depuis 20014 , tuées, blessées, mutilées et parfois durablement handicapées.

En Syrie, le cauchemar se répète. Utilisées contre les civils, des sous-munitions ont été déversées à Alep, Alzouf, Armana, Ghouta… en 2012 et 2013. Quand le conflit aura cessé, la Syrie devra prendre en charge les survivants et dépolluer son territoire d’armes, qui, toujours actives, maintiendront un climat de guerre après la guerre.

Stopper l’injustice !

Les Traités d’Ottawa et d’Oslo, qui interdisent la production, l’utilisation, le transfert et le stockage des mines et des BASM, permettent d’empêcher de nouveaux accidents et d’améliorer durablement la vie des communautés affectées. Pour que ces armes cessent de détruire des vies, Handicap International appelle tous les États à rejoindre sans délai ces traités et à en respecter les obligations en contribuant sans attendre à l’assistance aux victimes et à la dépollution des terres.

Les Pyramides de chaussures, pour agir et s’indigner

Depuis près de 20 ans, la mobilisation citoyenne a permis de faire progresser le droit international humanitaire. Aujourd’hui, le combat doit continuer. Le 28 septembre 2013, dans près de 30 villes en France, le public est appelé à déposer une paire de chaussures sur la Pyramide de chaussures en signe de protestation et à signer la pétition pour faire pression sur les États afin que cesse le scandale des mines et des BASM.

Près de 30 villes mobilisées !

Amiens (80), place Gambetta, 10h-18h
Argentan (61), place de Lattre de Tassigny, 10h-17h
Aurillac (15), place de l’Abside, 9h-17h
Auxerre (89), rue de la Draperie, 10h-19h
Bordeaux (33), place Pey-Berland, 10h-20h
Brive la Gaillarde (19), place du Civoire, 10h-19h
Cannes (06), esplanade Pantiéro, 10h-19h
Cergy (95), place du Général De Gaulle, 10h-19h
Chambéry (73), place Saint-Léger, 10h-19h
Clermont-Ferrand (63), place de Jaude, 10h-18h30
Coudekerque-Branche (59), place de la Convention, 10h-18h
Lanester (56), espace Mandela, 10h-18h
Lille (59), place Rihour, 10h-18h30
Lyon (69), place Bellecour, 10h-20h
Marseille (13), l’Ombrière du Vieux-Port, 10h-19h
Metz (57), place Saint-Louis, 10h-19h
Nancy (54), place Maginot, 10h-19h
Nantes (44), place de la Bourse (derrière la Fnac), 10h-19h
Niort (79), rue Victor Hugo, 10h-19h
Paris (75), esplanade de l’Arsenal, place de la Bastille, 10h-21h
Poitiers (86), place du Maréchal Leclerc, 10h-19h
Revel (31), place Philippe VI de Valois, 10h-19h
Rumilly (74), parvis du quai des Arts, 10h-18h
Saint-Amand-les-Eaux (59), jardins de la Tour Abbatiale, 09h-19h
Saint-Nazaire (44), devant la salle Jacques Brel, 09h-19h
Sélestat (67), place de la Victoire, 10h-17h
Strasbourg (67), place Gutenberg, 10h-19h
Tours (37), place du Général Leclerc, devant la gare, 10h-19h

© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Haut de page
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

pratique