COMMUNAUTÉ

  • Accueil >
  • Technologies >
  • La 1ère application de sous-titrage en temps réel pour les perso...

APPLICATION  |  article publié le, 05/07/17

0 réaction

trait

La 1ère application de sous-titrage en temps réel pour les personnes sourdes et malentendantes

Ava permet aux personnes sourdes & malentendantes une autonomie supplémentaire, en sous-titrant leurs conversations de la vie de tous les jours.

Ava permet aux personnes sourdes & malentendantes une autonomie supplémentaire, en sous-titrant leurs conversations de la vie de tous les jours.



Ava (Audio Visuel Accessible) a annoncé aujourd’hui le lancement en France de son application destinée aux sourds et aux malentendants. Ce compagnon d’accessibilité disponible 24h/24 et 7j/7 permet, à l’aide des smartphones des participants, de transformer en temps réel les conversations au sein d’un groupe en échanges de messages textuels. À l’aide des technologies de reconnaissance de la parole, Ava a su mettre au point le système de sous-titrage le plus rapide au monde, un outil capable de distinguer les interlocuteurs et d’améliorer la compréhension des conversations.

Comment est né Ava ?

L'application est née d’un besoin partagé par les deux fondateurs de l’entreprise : d’un côté, Thibault Duchemin, PDG de la société, est un enfant entendant de parents sourds (EEPS), et c’est le seul entendant de sa famille ; de l’autre, Skinner Cheng, cofondateur et Directeur technique de la société, est sourd. L’équipe a conçu cette application pour mettre un terme aux sentiments de frustration et d’isolement que peuvent éprouver les personnes sourdes et malentendantes devant communiquer avec des entendants dans diverses situations. La lecture sur les lèvres, qui ne permet de capter que 25% des mots en français, s’avère encore plus compliquée dans les conversations de groupe. Il y a trop de lèvres à lire et le bruit de fond a tendance à énormément gêner les personnes dotées d’aides auditives ou d’implants. C’est ainsi que tout repas, toute réunion professionnelle, toute sortie entre amis et tout dîner en famille deviennent très difficiles à gérer pour une personne sourde ou mal-entendante.

« Pour les 2 millions de personnes sourdes et malentendantes vivant en France, s’insérer dans le monde professionnel relève du défi, tant il est difficile pour elles de s’insérer dans une conversation. Cela n’est pas une fatalité. Il existe désormais une solution », explique Thibault Duchemin.

Comment fonctionne Ava ?

L'application facilite la communication bilatérale. Chaque participant télécharge l’application, se connecte sur Ava et parle ou bien tape ses messages sur son smartphone. Une fois qu’une personne entendante a téléchargé Ava, il peut inviter d’autres personnes à la rejoindre. L'application se sert du micro de chaque smartphone pour écouter la conversation, qu’elle transcrit en moins d’une seconde, avec une précision de 90 %. Chaque interlocuteur est affiché dans une couleur différente, ce qui facilite le suivi des échanges en temps réel.

NB : l’appli, disponible sur téléphones et tablettes iOS et Android, est utilisable gratuitement jusqu’à 5 heures par mois. Une solution illimitée est proposée à 29.99 € par mois.

« Grâce à cette appli, j’ai mon mot à dire dans toutes les conversations », précise le cofondateur du service, Skinner Cheng, qui est sourd depuis l’âge de deux ans et qui communique par signes. Certaines des fonctionnalités de l’application, telles que la saisie de textes caractère par caractère ou bien par la voix, ont été directement inspirées de son utilisation permanente avec ses collaborateurs.

« Aujourd’hui, les seules solutions qui permettent de comprendre les conversations dans de telles situations passent par le recours à un interprète en langue des signes (LSF) professionnel ou à un sous-titreur, mais leurs tarifs varient de 75 à 200€ par heure », souligne Thibault Duchemin.

« On communique partout, tout le temps. Il est injuste de ne pouvoir participer aux conversations uniquement parce qu’on est sourd ou malentendant. Nous avons donc conçu Ava avec l’objectif d’en faire un compagnon d’accessibilité 24h/24 et 7j/7. Pour ce faire, il a fallu créer un système qui soit à la fois rentable et souple », explique Thibault Duchemin.

Thibault Duchemin : le smartphone, pour sous titrer nos vies





© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Haut de page
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page
pratique