Mardi 21 mai 2019

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

SOLIDARITÉ | article publié le, 23/01/12 0 réaction 


Lorraine. 3e biennale du handicap du 6 au 10 février 2012

 
 

L´inclusion pour en finir avec le handicap ...

L'inclusion pour en finir avec le handicap...



Quelques mots sur l'histoire de la biennale du handicap

En 2008, 1826 personnes et en 2010 : 3034 personnes ont partagé une semaine de sensibilisation au handicap, un moment unique dans la vie de notre institution.

Les étudiants, ainsi qu’une cinquantaine de partenaires, ont amplement contribué à la réussite de cette Biennale. Par leur générosité, le temps investi, les actions proposées, l’énergie déployée, ils ont contribué avec l’IRTS de Lorraine à interroger ensemble le thème de 2010 : " le Handicap n’existe pas ! ".

Le bilan complet de l'édition de 2010 est disponible sur le site de l’Institut
www.irts-lorraine.fr, rubrique "Evénements".

Nous avons en février 2010 lors de la seconde Biennale du Handicap affirmé que " le handicap n’existe pas ! ". A partir de cette " injonction " (un rien provocatrice !) Nous souhaitions former, et imaginer de nouvelles occurrences, de nouveaux espaces de rencontre entre les personnes, pour sortir des discours " politiquement corrects " et permettre aux différents participants de traiter la question du handicap dans toutes ses dimensions, celles visibles et celles cachées.

Le territoire de la biennale du handicap

Nous posons comme postulat que la notion de territoire est incontournable dans la manière d’appréhender l’intervention sociale et les réalités de sa mise en oeuvre pour l’inclusion des personnes dites handicapées. Dès lors, il est de la responsabilité de l’IRTS d’inscrire les actions de la biennale sur l’ensemble de la Lorraine. Nous avons réfléchi au croisement de plusieurs entrées possibles sur cette question de la valorisation des actions innovantes et inclusives.

La perspective de la réalisation de la Biennale du Handicap 2012 in situ doit donc nous permettre avec l’ensemble de nos partenaires :

D’engager le territoire au sein de la biennale,
De faire apparaître la biennale comme un lieu d’expression multiple pour le territoire,
D’inscrire la biennale sur son territoire afin d’y conduire des actions au service des habitants de ce territoire.

La biennale du handicap pour (re)construire un territoire "autrement solidaire"

Nous souhaitons pour l’édition 2012 affirmer que l’inclusion relève d’abord et avant tout d’une volonté politique forte. Des actions doivent être engagées à ce niveau, qui pour autant nécessitent une déclinaison inventive/innovante au niveau du territoire.

La majeure partie des projets de la biennale repose sur le rétablissement et le développement de solidarités et de la mise en œuvre de l’inclusion sur le territoire de vie.

Rappelons à ce propos le préambule du plan de cohésion social de 2004 : « un pays n’est puissant que par les hommes et les femmes qui le composent, par l’envie qu’ils ont de vivre et de construire ensemble, par le rayonnement de leur confiance dans l’avenir et par la cohésion sociale qui les unit ».

Vivre et construire ensemble, affirme la question cruciale du lien social et des solidarités. Il est donc urgent de penser (et d’agir !) à réhabiliter un (vieux !) processus qui nous conduira de l’insolidarité à la solidarité.

Le territoire, et l’inclusion questionne le lien entre l’individu et la société, le lien qui existe depuis toujours du rapport entre les individus d’une communauté. Comment faisons-nous société ? C’est aussi le sens de notre projet pour la biennale 2012.

Il n’existe pas de modèle pré-pensé, d’idéologie, de fiche type, de manuel comportant les recettes d’une inclusion réussie sur un territoire.

La première étape consiste d’abord à adopter une posture de « résistance » vis-à-vis d’une pensée dominante et de ses conséquences sur la vie des individus. C’est à partir de cette attitude citoyenne que se développeront les capacités créatrices et les multiples initiatives visant à favoriser le "vivre ensemble".

Notre ambition en Lorraine pour la Biennale du Handicap 2012, c’est de montrer que notre territoire agit et propose des actions originales et innovantes en faveur des personnes dites handicapées.

Présentation de la thématique de cette 3e édition

Nous sommes convaincus que l’inclusion est une approche dynamique pour répondre positivement à la diversité des personnes et pour considérer les différences entre les individus non comme des problèmes, mais comme des opportunités d’enrichissement mutuel ! Et ainsi, nous mobiliser via la Biennale pour sortir de nos " routines " et/ou de la prison des (de nos) habitudes.

Nous considérons avec vous, l’inclusion comme un nouveau paradigme; un concept nouveau pour de nouvelles idées, de nouveaux actes, un nouvel élan humaniste. En effet l’évolution (et pas seulement du point de vue sémantique, intégration, insertion, etc.) vers l’inclusion est donc non seulement une transformation de sens (!) c’est aussi une transformation technique et organisationnelle, mais surtout un mouvement dont la philosophie est claire.

Pour que l’inclusion soit mise en œuvre efficacement, nous devons toutes et tous définir des principes directeurs mais plus encore engager des actions concrètes permettant d’orienter la transition vers l’inclusion dans la société. Pour (ré) inventer ensemble une société inclusive sur notre territoire !

L’inclusion est donc à la fois une philosophie et un ensemble de pratiques qui permettent à tous et à chacun d’être.

L’inclusion est donc bien à considérer comme un processus dynamique visant à tenir compte de la diversité de toutes et de tous, et à réduire l’exclusion qui se manifeste encore et toujours… Elle suppose la transformation et la modification, des approches, des systèmes, des stratégies, des structures, des mentalités, etc. avec une vision commune qui englobe, et avec la conviction qu’il est de la responsabilité de chacun de participer à ce processus.

© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème