Mardi 21 mai 2019

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

NEUROLOGIE | article publié le, 15/07/08 0 réaction 


De nouvelles découvertes renforcent l'espoir d'une régénération des cellules nerveuses

 
 

Cellules nerveuses.

Ces découvertes pourraient mener à la mise au point de traitements des lésions du système nerveux central.

Une équipe de scientifiques financée par l'UE a induit la régénération de cellules nerveuses endommagées en utilisant un médicament couramment utilisé contre le cancer. Cette découverte pourrait mener à la mise au point de traitements efficaces des lésions du système nerveux central.

Les cellules nerveuses adultes se composent d'un corps central d'où partent des prolongements appelés dendrites, par lesquels arrivent les messages provenant d'autres cellules nerveuses. Pour envoyer un message, la cellule nerveuse utilise un autre prolongement, l'axone. Chaque cellule nerveuse peut comporter plusieurs dendrites, mais ne dispose que d'un seul axone. Si l'axone est endommagé, par exemple par une blessure, il ne peut pas se régénérer. Par conséquent, les traumatismes cérébraux ou de la moelle épinière se traduisent en général par un handicap permanent, par exemple une paralysie.

Cependant, contrairement aux cellules adultes, les jeunes cellules nerveuses ont la capacité de se régénérer. Si l'axone en croissance est endommagé, l'une des jeunes dendrites est convertie en axone, restaurant le fonctionnement de la cellule nerveuse. Dans leur étude, des scientifiques de l'Institut Max Planck de neurobiologie, en Allemagne, ont réalisé des recherches in vitro afin de forcer la transformation des dendrites en axones, sur des cellules nerveuses adultes.

Au bout de cinq jours, ils ont observé que certaines dendrites étaient devenues des axones pleinement fonctionnels, capables de transmettre l'influx nerveux à d'autres cellules nerveuses. Les chercheurs ont découvert que le «squelette» cellulaire de microtubules était très important pour déterminer si le prolongement devenait un axone ou une dendrite. Ils ont pu stabiliser les microtubules grâce au Paclitaxel, un médicament utilisé contre le cancer pour renforcer le squelette cellulaire et éviter les divisions cellulaires incontrôlées.

Paclitaxel, un médicament utilisé contre le cancer

Paclitaxel, un médicament utilisé contre le cancer

Dans le cas des cellules nerveuses endommagées, le Paclitaxel a mené au développement de plusieurs axones dans une cellule.

«Il semble possible qu'après la lésion d'une cellule nerveuse adulte, les dendrites-axones puissent établir une connexion fonctionnelle avec d'autres cellules», commente Susana Gomis-Rüth de l'Institut Max Planck de neurobiologie.

Pour les chercheurs, la prochaine étape consiste à reproduire in vivo le phénomène de conversion des dendrites en axones, et à déterminer s'il est facilité par l'administration de Paclitaxel. En cas de réussite, cette étude pourrait mener à de nouveaux traitements des blessures du système nerveux central.

L'UE a soutenu l'étude dans le cadre des bourses intra-européennes Marie Curie.





© Handicap Infos - source : Cordis


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème