COMMUNAUTÉ

HANDICAP  |  article publié le, 05/04/11

0 réaction

trait

Enfants handicapés. «Mieux accompagner les familles»

L’insertion scolaire des enfants handicapés est essentielle.

L’insertion scolaire des enfants handicapés est essentielle.



L’insertion scolaire des enfants handicapés est essentielle. Ainsi, en France, la réglementation fournit un ensemble de dispositifs qui aident les parents d’un enfant handicapé à gérer la scolarité de leur enfant.

Pour un enfant handicapé, surmonter les difficultés de scolarisation suppose une bonne organisation et l’implication de l’entourage. Selon les handicaps des enfants, il faut trouver les méthodes d’apprentissage qui leur fournissent des moyens de s’épanouir dans la vie scolaire. Souvent, en effet, le débat a lieu sur le choix à faire entre scolarité en école normale ou scolarité en école spéciale.

En réalité, les différences dans les approches pédagogiques peuvent ne pas être aussi importantes qu’on pourrait le penser. Il faut cependant veiller à élaborer un protocole d’accueil de qualité pour pouvoir scolariser l’enfant dans une école normale.

Par ailleurs, il est souvent important de fournir à l’enfant un accompagnement spécialisé pour que l’apprentissage scolaire ne soit pas un obstacle insurmontable. Ces accompagnateurs spécialisés ont été formés pour prendre en compte les handicaps dont souffrent les enfants et leur assistance scolaire et sociale avec des outils pédagogiques adaptés est d’un niveau professionnel reconnu.

Dans leur quête de ressources sur la meilleure façon de gérer l’enfant handicapé, les parents peuvent s’adresser aux Maisons Départementales pour Personnes Handicapées (MDPH). Dans ces centres pour handicapés, des professionnels les orientent en tenant compte des spécificités propres à chaque enfant en question. Ainsi, ils pourront définir ensemble le type de scolarisation le plus adapté à l’enfant concerné, à savoir collective ou individuelle, mais également normale ou spécialisée.

Pour la scolarisation collective, il est mis en place des Classes d’Intégration Scolaire qui accueillent les enfants présentant des handicaps mentaux ou physiques. Ces classes regroupent une douzaine d’enfants âgés en moyenne de 6 à 12 ans. Dans le cadre de la scolarisation individuelle, l’enfant dispose d’un enseignant et les cours peuvent se tenir à la MDPH, mais souvent aussi à domicile, car cette option met les enfants concernés plus à l’aise pour s’épanouir durant l’apprentissage.

Outre le fait que le type et la nature de l’handicap influe sur le choix, il faut toujours garder à l’esprit que la meilleure décision est celle qui préserve le bonheur de l’enfant concerné. Le rôle des parents, et plus globalement de l’entourage proche est primordial de ce point de vue, car un soutien moral et affectif de qualité permettra à l’enfant handicapé d’exploiter toutes ses potentialités et d’arriver ainsi à une vie scolaire réussie.

© Handicap Infos

Haut de page ^
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page ^
pratique