Vendredi 13 décembre 2019

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article précédent  Sur le même thème

ACCESSIBILITÉ & COMPENSATION | article publié le, 25/11/19 0 réaction 


Guide d’appui aux équipes pluridisciplinaires des maisons départementales des personnes handicapées

 
 

Ce cadre repose sur deux piliers, l’accessibilité et la compensation. Agir sur ces deux piliers s’avère indispensable pour répondre à l’exigence d’une meilleure participation sociale des personnes en situation de handicap.

Ce cadre repose sur deux piliers, l’accessibilité et la compensation. Agir sur ces deux piliers s’avère indispensable pour répondre à l’exigence d’une meilleure participation sociale des personnes en situation de handicap.

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées pose le cadre des actions à mener en faveur des personnes en situation de handicap.

Ce cadre repose sur deux piliers, l’accessibilité et la compensation. Agir sur ces deux piliers s’avère indispensable pour répondre à l’exigence d’une meilleure participation sociale des personnes en situation de handicap.

L’insertion professionnelle constitue un levier important contribuant à une meilleure participation sociale des personnes. Il permet le développement de compétences, la valorisation de soi, nécessaire à tout individu pour se sentir pleinement exister, et ouvre les portes vers un accomplissement social indispensable au bien-être de tous.

L’emploi favorise également l’autonomisation des individus, un souhait souvent revendiqué par les personnes en situation de handicap.

Promu depuis plusieurs années maintenant, le développement d’une société inclusive est la traduction concrète des principes inscrits dans la loi du 11 février 2005. Mettre en œuvre la société inclusive suppose des efforts de l’ensemble des acteurs pour contribuer à un accès et à un maintien facilités dans l’emploi.

Or, l’accès à l’emploi est encore difficile pour les personnes en situation de handicap. La convention nationale pluriannuelle multipartite de mobilisation pour l’emploi des personnes en situation de handicap 2017-2020 dresse ce constat et énonce des mesures d’amélioration visant l’ensemble des acteurs concernés.

Parmi les actions inscrites dans la convention visant à améliorer la situation de l’emploi chez les personnes en situation de handicap, la rédaction d’un référentiel de l’orientation professionnelle est prévue. Destiné aux professionnels des MDPH chargés de l’orientation professionnelle et, plus largement, à l’ensemble des partenaires intervenant dans le champ de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, qu’ils soient acteurs institutionnels, du service public de l’emploi ou associatifs, son objectif est de faciliter la compréhension des processus d’attribution des droits et des prestations. Il entend rappeler l’ensemble des réglementations concourant à un meilleur accès et au maintien dans l’emploi des personnes handicapées afin de mieux comprendre le rôle de chacune des parties prenantes dans le champ de l’insertion professionnelle.

Ce référentiel reprend les principes de la convention dans sa structure même. Il donne à voir et porte d’abord à la connaissance des membres de l’équipe pluridisciplinaire l’éventail large des solutions possibles pour accompagner un travailleur en situation de handicap en milieu ordinaire dans une optique inclusive. Le développement de nouveaux dispositifs comme l’emploi accompagné, la réforme récente des entreprises adaptées, la fusion des Cap Emploi et des services d’appui au maintien dans l’emploi (SAMETH) sont autant d’évolutions décrites dans ce référentiel. Elles participent toutes directement ou indirectement au même objectif d’accès et de maintien des travailleurs handicapés dans un milieu ordinaire de travail.

D’autres évolutions sont encore à venir. Pour permettre aux lecteurs de disposer d’un référentiel le plus actualisé possible, un découpage par fiches de ce document est prévu. Il sera ainsi plus souple et plus ouvert aux modifications. Ce référentiel se veut aussi contributif. Chaque acteur concerné par ce document est invité à prendre contact avec la CNSA pour envisager son actualisation sur les sujets le concernant.

Ce référentiel vise également à développer une culture commune à l’ensemble des acteurs concernés par l’évaluation des situations individuelles de handicap en vue de leur compensation. Cette culture commune est un élément essentiel pour atteindre l’objectif de sécurisation des parcours professionnels des personnes en situation de handicap.

EN SAVOIR + :
Référentiel de l’orientation professionnelle en MDPH


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article précédent  Sur le même thème