Samedi 04 décembre 2021

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

GUIDE | article publié le, 12/12/20 0 réaction 


La santé bucco-dentaire des personnes handicapées

 
 

Parce que le dentiste est complice de notre sourire, et parce qu’il est aussi et surtout complice de notre santé, nous devons redoubler d’efforts pour « oser la santé bucco-dentaire pour tous ».

Parce que le dentiste est complice de notre sourire, et parce qu’il est aussi et surtout complice de notre santé, nous devons redoubler d’efforts pour « oser la santé bucco-dentaire pour tous ».

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire – UFSBD - est l’association professionnelle née il y a plus de 50 ans de la volonté de la profession de se doter d’un organisme entièrement dédié à la prévention et à la promotion de la santé bucco-dentaire. Nous développons depuis lors des actions de sensibilisation et d’information à l’importance d’une bonne santé dentaire auprès de publics qui rencontrent des difficultés d’accès aux soins et à la santé.

Parce que le dentiste est complice de notre sourire, et parce qu’il est aussi et surtout complice de notre santé, nous devons redoubler d’efforts pour « oser la santé bucco-dentaire pour tous » et faire prendre conscience à tous de l’importance d’une bonne santé dentaire pour une bonne santé générale. Pour nous, l’état de santé bucco-dentaire des personnes vivant avec un handicap est un enjeu majeur à la fois de santé publique et d’intégration sociale et il est indispensable qu’elles aient accès à des soins de qualité dès lors qu’ils sont nécessaires. Mais cela n’est pas suffisant.

Les pathologies bucco-dentaires sont en grande partie évitables, à condition d’adopter dès les premières années de vie des comportements favorables à sa santé (seul ou grâce à l’intervention d’un aidant impliqué et convaincu), parmi lesquels la mise en place de protocoles d’hygiène bucco-dentaire quotidiens, la recherche d’un équilibre alimentaire et bien sûr la visite régulière chez le chirurgien-dentiste. Et pourtant…

Actuellement, le système de santé est cloisonné, très orienté vers l’hôpital, et peu de passerelles existent entre l’hôpital, le médico-social et la médecine de ville. Le chirurgien-dentiste est un spécialiste en accès direct, il est très peu présent en milieu hospitalier et dans les établissements médico-sociaux. Les personnes en situation de handicap échappent aux stratégies de prévention citoyennes et spécifiques.

Si on ajoute à ces paramètres la peur du patient par rapport aux soins bucco-dentaires et la peur du praticien par rapport au handicap de son patient, cela aboutit inéluctablement à des renoncements aux soins, à une prise en charge tardive, souvent en urgence dans des conditions désastreuses. Trop souvent parce que « la rencontre n’a pas eu lieu » et que la relation de confiance entre le patient et le praticien, conditions sine qua non à toute prise en charge, n’a pas pu s’établir. Alors, oui, depuis plus de vingt-cinq ans, nous nous mobilisons pour inverser le paradigme du tout curatif vers plus de préventif, et pour favoriser l’accès à la santé des personnes en situation de handicap.

Nous avons notamment développé des actions de sensibilisation et de formation des aidants professionnels et familiaux, des personnes en situation de handicap elles-mêmes, au sein des établissements médico-sociaux. Nous avons conjugué les réflexions de celui pour lequel on agit, de celui qui cherche à mieux soigner et à mieux aider. Nous avons co-construit nos actions avec eux et continuons à les faire évoluer pour les adapter au mieux à leurs besoins et à leurs attentes.

Nous ne pouvons assurer que toutes les personnes vivant avec un handicap pourront être prises en charge dans le milieu ordinaire. L’offre de soins doit évidemment être graduée en fonction du patient et de son handicap. Mais une chose est certaine, et nos actions en apportent la preuve : la prévention, l’éducation à la santé et l’éducation thérapeutique sont des étapes nécessaires à la fluidification du parcours santé des personnes en situation de handicap, et à une prise en charge réussie par leur dentiste de famille.

Améliorer l’accès à la prévention bucco-dentaire en privilégiant les solutions qui permettront de limiter les besoins de soins est un droit fondamental pour tous. Ensemble, construisons une société solidaire et inclusive pour que chaque patient puisse avec son praticien et son entourage co-construire son parcours de santé bucco-dentaire le plus pertinent possible, et cela tout au long de sa vie.

Sophie DARTEVELLE,
Chirurgien-dentiste,
Présidente de l’UFSBD

EN SAVOIR + :
LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème