COMMUNAUTÉ

ÉCOLE | article publié le, 06/04/16

0 réaction

trait

La scolarisation d'enfants autiste a progressé de 144% depuis 2008

Le texte ne fait en revanche aucune allusion à la loi Handicap du 11 février 2005, qui a pourtant posé, huit ans auparavant, le principe de la scolarisation en milieu ordinaire.

Le texte ne fait en revanche aucune allusion à la loi Handicap du 11 février 2005, qui a pourtant posé, huit ans auparavant, le principe de la scolarisation en milieu ordinaire.



A l'occasion de la Journée mondiale de l'autisme, Najat Vallaud-Belkacem et Ségolène Neuville publient un communiqué commun consacré à la scolarisation en milieu ordinaire des enfants atteints de troubles du spectre autistique (TAS : autisme, syndrome d'Asperger, troubles envahissants du développement...).

En dehors de l'occasion offerte par le calendrier, cette publication tient aussi aux débats virulents qui règnent autour de l'autisme : retards de la France en matière de prise en charge, condamnations par la justice administrative, opposition farouche entre les tenants de l'approche comportementale et ceux de l'approche psychanalytique...

Najat Vallaud-Belkacem et Ségolène Neuville rappellent que le principe de l'école inclusive pour tous les enfants, sans aucune distinction, est désormais inscrit dans la loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'école de la République. Le texte ne fait en revanche aucune allusion à la loi Handicap du 11 février 2005, qui a pourtant posé, huit ans auparavant, le principe de la scolarisation en milieu ordinaire.

Même si les difficultés sont loin d'avoir disparu, les progrès sont cependant bien réels. Sur l'année scolaire 2015-2016, 29 326 élèves avec TSA sont ainsi scolarisés en milieu ordinaire, soit une augmentation de 144% depuis 2008 et de 30% depuis 2012. Par ailleurs, plus des deux tiers de ces enfants (67,8%) bénéficient d'une aide humaine pour faciliter leur intégration scolaire.

La ministre de l'Education nationale et la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées rappellent également au passage que 60 unités d'enseignement maternelles (UEM) ont été ouvertes depuis 2014, permettant ainsi d'accueillir 420 élèves présentant des TSA. Cinquante UEM supplémentaires sont programmées pour l'année scolaire 2016-2017, ce qui permettra d'atteindre les 110 UEM prévues par le plan Autisme 2013-2017.

© Handicap Infos - source : communiqué de presse

SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel