Samedi 30 mai 2020

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

SOCIÉTÉ | article publié le, 06/02/14 0 réaction 


Centre Relais pour les sourds : Websourd remporte l’appel d’offres du gouvernement

 
 

Cette volonté politique en faveur des personnes sourdes, conforte Websourd dans sa position de leader français dans le champ de l’accessibilité pour les sourds.

Cette volonté politique en faveur des personnes sourdes, conforte Websourd dans sa position de leader français dans le champ de l’accessibilité pour les sourds.

Les sourds et les malentendants de France attendaient la nouvelle avec impatience : le gouvernement lance l’expérimentation d’un système pour permettre aux sourds de téléphoner. Au terme d’une longue procédure, c’est l’entreprise Websourd qui a été choisie. Une vraie consécration pour la coopérative qui oeuvre depuis 10 ans pour déployer en France des solutions d’accessibilité pour les sourds.

C’est en s’appuyant sur l’essor extraordinaire des technologies de la communication ces dernières années que la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Websourd a bâti son expertise en matière d’accessibilité des sourds à la société. Conçue par et pour les sourds, souvent citée en exemple pour son innovation sociale, Websourd a acquis un savoir-­‐faire métier qui lui donne toute légitimité aujourd’hui pour être l’acteur majeur dans le domaine des solutions pour les sourds.

C’est d’ailleurs sa solution innovante Elision que le gouvernement a retenue, pour mener une expérimentation de centre relais téléphonique pour les personnes sourdes ou malentendantes en mode langue des signes française (LSF), langue française parlée complétée (LPC) et texte (Transcription en Temps Réel de la Parole). Ce choix du gouvernement, qui affichait une volonté politique en faveur des personnes sourdes, conforte Websourd dans sa position de leader français dans le champ de l’accessibilité pour les sourds.

Pour concevoir son service Elision, Websourd s’est appuyé en particulier sur IVèS (Interactivité Vidéo et Système), Jeune Entreprise Innovante grenobloise, pour bâtir l’architecture technique et sur un ensemble de services spécialisés dans l’interprétation en langue des signes française (LSF), dont le réseau coopératif Trait d’Union, la vélotypie, qui permet un transcription d’un texte en temps réel et la Langue française Parlée Complétée (LPC).

C’est donc une conjonction d’événements et d’acteurs qui rend ce pari possible. C’est également la persévérance de la SCIC toulousaine dans ses valeurs, sa déontologie et surtout les objectifs sociaux et sociétaux qui l’animent depuis sa création, qui portent leurs fruits aujourd’hui et en font un acteur incontournable du marché. Pour François Goudenove, président de Websourd, qui vient de donner naissance à 2 filiales, dont Websourd Elision, l’attribution de ce marché est un signe plus qu’encourageant :

« Nous l’attendions depuis longtemps ; c’est un moment très particulier. Avec ce marché, nous entrons enfin dans une nouvelle phase de notre développement. Ce contrat nous honore et nous donne aussi de grandes responsabilités »

© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème